Souvenirs de Ghislaine

Témoignages

Premier déclic

Ghislaine achète régulièrement des fleurs dans son quartier. Depuis le temps, elle a sympathisé avec l’agréable commerçante. Quand elle évoque son envie de raconter sa vie à la fleuriste, celle-ci lui remet « mon marque-page de visite » qui attise sa réflexion. Quelque temps plus tard, elle me joint par téléphone et nous décidons rapidement d’un premier rendez-vous.

Pour mes filles

Ghislaine a déjà vécu une vie riche et mouvementée qu’elle souhaite partager avec ses deux filles. Pianiste talentueuse, elle exprime ainsi son envie : « J’ai voulu écrire ce livre comme une sorte d’héritage, pour mes filles, les trésors de ma vie. Je souhaitais témoigner avec sincérité sur ma vie parfois chaotique et l’amour du piano qui m’a toujours sauvé de tout ».

Au fil de nos rencontres, Ghislaine me raconte son enfance, la découverte du piano dans sa petite enfance ainsi que son parcours d’excellence et l’obtention du prix de virtuosité du conservatoire supérieur de musique de Genève, entre autres.

Réalisation

Après plusieurs mois et une dizaine d’entretiens, nous terminons le livre de Ghislaine. Je prends contact avec un imprimeur local avec qui je travaille depuis de longues années pour établir un devis que valide Ghislaine. Nous imprimerons une douzaine de livres de « Destinée » que distribuera Ghislaine à tous ses proches. « Je remercie Yann Lecroulant qui a su retranscrire fidèlement ma vie, souvent compliquée, mais toujours pleine de volonté. J’ai la chance de pouvoir transmettre un livre qui me raconte sincèrement. »

En résumé

Le livre que j’ai écrit pour Ghislaine comprend 120 pages A5 pour plus de 28 mille mots. Les rendez-vous se sont déroulés sur 8 mois et 11 séances.

Je remercie sincèrement Ghislaine de m’avoir ouvert les portes de son univers personnel et permis d’approcher l’excellence musicale.

Si vous aussi, vous souhaitez offrir votre vie en héritage, je vous invite à cliquer sur ma page contact afin que nous puissions commencer l’aventure ensemble.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *